Mandriva, mandr'y va pas ?

Dimanche dernier, toujours dans ma démarche “libre” plus motivée ces derniers temps, suite à ma fête d’anniversaire où Bertrand n’a pas pu s’empêcher de me gonfler parler ;-) “systèmes d’exploitation alternatifs” (mac, linux…), et constatant qu’apparemment de plus en plus de gens adoptent cette voie, j’ai décidé de voir si Linux avait beaucoup changé depuis la dernière fois que j’avais testé… c’est à dire en 1998-99 au “Bocal” de l’Université Paris 8 !!
Effectivement, y’a eu du mouvement…

Avant toute chose, un petit “disclaimer” : je ne suis pas une experte en Linux, infiniment loin de là, les commentaires que je ferai ci-dessous sont donc à prendre “avec des pincettes”, et je ne commenterai pas le système, l’architecture, ou que sais-je car je ne veux pas dire de bêtises…

J’ai donc commencé à essayer de voir ce qui existait comme distributions pour les mega-newbie comme moi…

Mon attention a été retenue par les trois distributions suivantes :

  • Kaella (Knoppix Linux Azur), entièrement en français, très bien fournie en logicielle, mais qui ne s’installe pas par défault (merci Ash_Crow du tuyau !) (c’est un LiveCD mais la commande “$ sudo knoppix-install” permet l’installation, bien qu’on puisse argumenter qu’il vaille mieux installer une distrib’ prévue à cet effet qu’un LiveCD),
  • Ubuntu, (en anglais, j’ai dû mal me débrouiller dans mes downloads), dont tout le monde parle en ce moment (c’est d’ailleurs ce qui m’a lancé sur ma voie), et plus particulièrement Kubuntu, basée sur KDE pour l’interface, là aussi en LiveCD,
  • et enfin Mandriva Limited Edition 2005, qui elle s’installe (alors que je voulais juste tester).

Il y en a évidemment bien d’autres, mais je n’ai testé que celles-là… je vous conseille la lecture de cette page, organisée par popularité dans cette version du lien, qui m’a donné envie de tester Fedora plus tard…

J’ai téléchargé les images ISO, gravé tout ça, et d’abord testé les 3 premières, Kaella, Ubuntu et Kubuntu.

Kaella

Il s’agit donc d’un LiveCD en français très complet de Knoppix, livré avec une toute une tripotée de softs !Pour tous ceux qui possède un modem adsl USB Sagem f@st 800 ou 908 avec Free, un modem Alcatel SpeedTouch, un modem téléphonique classique ou qui sont connectés à un réseau local (LAN), se connecter à Internet est du gâteau, ça se fait en trois clics, les drivers et fichiers adéquats étant livrés.
Pour tous les imbéciles malheureux comme moi qui sont chez Tiscali avec cette cochonnerie de le modem Triway, bein c’est mort.
L’idée en revanche était excellente (d’autant que sur Ubuntu ou Mandriva ça marche pas non plus du premier coup (voire pas du tout) !

Ubuntu, Kubuntu

Beaucoup de bruit a été fait dernièrement sur cette distribution, apparemment très attendue et appréciée…
Ubuntu est basée sur Gnome, Kubuntu sur KDE. Autant dire que je n’ai pas du tout du tout aimé Gnome, mais je pense que ça doit dépendre des gens…
Les logiciels intégrés sont moins nombreux, en revanche j’ai noté avec plaisir que Firefox et Thunderbird sont installés par défaut, et ça c’est vraiment bien !
La configuration internet a l’air très complète, mais avec mon modem usb ça va pas être coton de toute façon…
En bref, j’ai été vraiment séduite par cette distribution !!

Après cela, j’ai attendu quelques jours avant de tester Mandriva puisqu’il me fallait faire de la place sur un disque pour l’installer…

Mandriva

Tout le monde a entendu parler un jour de Mandrake… cette distribution a été renommée Mandriva, on ne s’y perdra pas…
Eux, ils sont dans une toute autre optique : promouvoir et soutenir le libre en mettant à disposition à la fois des versions gratuites téléchargeables (mais (assez) réduites dans leur utilisation), et des versions payantes (mais vraiment pas cher, surtout en comparaison avec le créateur du navigateur obsolète), en boîte, correspondant à différents profils, et celles-là très complètes.
Je n’ai pas su trouver le LiveCD, donc j’ai fini par devoir me résoudre à l’installer pour la tester…
Je ne vous raconte pas les manips de disques que j’ai du faire, c’est probablement dû à ma grande ignorance… toujours est-il que c’était loin d’être évident ! N’ayant pas (encore) installé les autres, je ne peux pas cependant affirmer qu’elles se débrouillent mieux…
L’installation ressemble énormément à celle de Windows, c’est donc assez peu déroutant, on suit les fenêtres en cliquant sur des boutons, pas de lignes de commande (c’était mon inquiétude v-a-v de Linux), et ça va très vite !!
En revanche, la déclaration seulement une fois que l’installation est en cours (et non avant) que la version choisie ne supporte ni les drivers propriétaires, ni (ce que j’ai compris), l’utilisation de softs là aussi proprios comme Flash (!) ou realPlayer (j’aime pas, mais quand même), m’a pas mal refroidie…
Je n’ai pas aimé mon arrivé sur le desktop, et je n’ai pas réussi à faire grand-chose… peu de logiciels fournis dans la version que j’ai prise, impossible de configurer simplement un modem usb (au moins sous (k)Ubuntu il me proposait le choix, à défaut de vraiment voir mon modem), impossible d’ouvrir l’aide pour ce foutu modem, etc…
Avec tout ça ça m’a pris une heure et demi, et j’ai raté ma lessive !! :)
Autant dire que, pour des raisons certes obscures et un peu ésotériques, je n’ai pas apprécié l’expérience…

J’ai donc reformaté le disque dédié à l’occasion (qui me servait et me sert à nouveau de cache système et photoshop/illustrator), et je suis repartie sous Windows à la recherche d’une version installable de Kubuntu (et peut-être Knoppix, mais ça m’a l’air un peu moins évident, quoi que peut-être plus customisable ?, et Fedora, qui a l’air très complète), que je vais m’empresser de graver, installer et tester !
Il y aura donc peut-être surement un deuxième billet sur le sujet, un “Une Kubuntu, et c’est tout !” peut-être ? :)

En tout cas, en ce qui me concerne, Mandr’y va pas ! ;-)

Commentaires